Le système éducation en Afrique semble ne plus correspondre au besoin du notre époque. Les innovations technologies constituent de plus en plus des menaces pour les hommes. L’informatisation au sein des entreprises se développe au fil du temps.

Salle de classe informatisée
Salle de classe informatisée

Des postes disparaissent tandis que les systèmes de formation demeurent statiques.
Dans 30 ans, ne soyons pas surpris de la disparition du poste de caissière par exemple.
Le taux de chômage des jeunes est plus élevé que celui des adultes ; quand nous savions bien qu’en Afrique sub-saharienne la proportion des jeunes de moins de 30 ans est supérieure de plus de 65 % de la population mondiale.
Les postes se font rare et les systèmes gouvernementaux n’arrivent plus à absorber toutes ces demandes.

Il est temps de faire des préventions face à cette réalité irréversible.

Nous devrions nous orienter vers des modèles de formation les plus adéquats aux besoins actuels.

École en ruine
École en ruine


Nos gouvernants doivent repenser le système éducatif.
Redéfinir les valeurs à apprendre dès le plus bas âge, tel que l’entrepreneuriat, la maitrise de l’outil informatique, les métiers manuels, l’intelligence sociale et bien d’autres disciplines.
Le développement des pays africains ne pourra se soustraire de ses grands bouleversements.


Par Maïmouna BARRY