Janvier 2015, venait de faire son apparition  dans le monde éducatif Ivoirien :sheisthecode. Cet anglicisme pour désigner l’entrée de l’informatique et du  web  dans la vie des jeunes filles de 18 à 35 ans et ça de façon définitive. sheisthecode est venue  bouleverser les vieilles habitudes concernant l’utilisation des tics et enrichir les compétences professionnelles de ces dites filles. Elles allaient de ce pas être formées en digital management, entrepreneuriat et Coding et ceux en 4 mois de formation accentuée.

des filles de la promotion 2 en pleine séance de cours de coding ( crédit photos Nadi Jessica)
des filles de la promotion 2 en pleine séance de cours de coding ( crédit photos Nadi Jessica)

Les raisons de  sheisthecode

Il a été constaté que les femmes sont en minorités dans les filières  scientifiques et surtout informatiques . Aussi , il s’agit de donner la chance aux femmes intéressées par les TICS de se former et d’être insérées professionnellement  après formation .Sans vouloir  être sexistes, Sheisthecode s’est donnée pour mission de changer les donnes dans un monde où les hommes dominent ,en initiant les jeunes filles  aux  métiers du web( community manager, marketing digitale, développeur web etc.) , en travaillant sur leur personnalité avec les cours de développement personnel , en révélant le leadership en elles à travers la spécialisation : entreprenariat. A ce moment-là, nous pouvons affirmer avec fierté qu’elles sont le code. OUI, elles sont le code en ce sens qu’elles ont compris  qu’en cette ère d’internet, leur autonomisation ne se fera qu’avec le travail et non des moindre, celui d’utiliser cet puissant outil  pour le valoir !

 

La phase pilote de sheisthecode

Au total , une centaines de filles ont été sélectionnés pour la phase pilote . D’emblée , un immense travail, a été accompli : régler le sérieux problème de confiance en soi que la plupart avait.  Il fallait briser donc ces stéréotypes qui venaient à l’encontre de l’éducation et la réussite professionnelle de la jeune fille et redonner confiance à ces jeunes filles. Alors , ce sont des lots de cours de leadership, de développement personnel . Une fois  le leader qui sommeillait en elles, réveillé, elles ont été formés en 4 mois sur le digital marketing, la production de contenus, entrepreneuriat, et le coding. Une grande partie de la formation s’est faite en ligne .

 

Après une sélection rude mais naturelle lors du bootcamp final de SheIsTheCode,  sur 111 filles , seulement 72  qui ont finalement été diplômées. Parmi elles , plus de la moitié ont été insérées, certaines sont des entrepreneurs  que akendewa  soutien  pendant  que  les autres n’ont pas voulu s’arrêter à  là, mais ont décidés de continuer les études.